Cahier des charges : Gestion de configurations – Versioning – ALM

753

Le cahier des charges "ALM - Gestion de changement applicatif - Versioning - Gestion des environnements" a été rédigé par des experts indépendants. Il a pour objectif de vous aider à choisir une solution de gestion des environnements et du cycle de vie des applications, pilotage des versions applicatives et des environnements adaptée à vos besoins. Les 189 critères technologiques présentés vont vous permettre de rédiger votre cahier des charges et de comparer les solutions technologiques disponibles sur le marché.

TÉLÉCHARGER CE CAHIER DES CHARGES

Sommaire du cahier des charges ALM - gestion de changement applicatif - versioning - gestion des environnements

1 – Environnements techniques : 41 critères
1.1. Environnements physiques
1.2. Gestion des objets
1.2.1. Gestion physique des objets
1.2.2. Gestion des versions des objets
1.2.3. Gestion des noms d’objets
1.3. Gestion des codes source

2 – Gestion des cycles de vie des projets et des applications : 37 critères
2.1. Enchaînement des actions
2.2. Procédures automatiques
2.3.1. Gestion de la maintenance
2.3.2. Gestion des environnements du cycle de vie
2.3.3. Opérations de maintenance
2.4. Etats et rapports

3 – Gestion des contraintes organisationnelles : 24 critères
3.1. Responsabilités et rôles
3.2. Environnement de travail utilisateurs
3.3. Organisation et évolution
3.4. Haute disponibilité

4 – Gestion des complexités fonctionnelles et techniques des applications : 22 critères
4.1. Recherche d’objets
4.2. Comparaison/Fusion
4.3.1. Fabrication
4.3.1. Fabrication des binaires
4.3.2. Traitements spécifiques
4.3.3. Versionning
4.4. Outils

5 – Exploitation et administration : 65 critères
5.1. Exploitation
5.1.1. Plateforme et OS
5.1.2. SGBD
5.1.3. Client « léger »
5.1.4. Client « lourd »
5.1.5. Transfert de fichiers
5.1.6. Optimisation de l’exploitation
5.2.1. Administration
5.2.2. Interface et commandes
5.2.3. Adaptabilité
5.2.4. Administration technique

 

TÉLÉCHARGER CE CAHIER DES CHARGES

Qu'est-ce que l'ALM (application lifecycle management) ?

L’ALM (Application Lifecycle Management) se définit comme une discipline de contrôle des évolutions de versions des applications et de manière plus globale du système d’information de l’entreprise. L’ALM permet de garantir que les modifications attendues par les utilisateurs (corrections ou améliorations fonctionnelles) sont intégrées et validées dans une version connue et maîtrisée du logiciel.

Différents termes sont utilisés pour décrire cette activité, gestion du cycle de vie des applications, ALM, gestion de versions et de configurations, gestion des changements logiciels. Elle constitue également une part significative dans les recommandations éditées dans l’approche ITIL.

TÉLÉCHARGER CE CAHIER DES CHARGES

Introduction du cahier des charges ALM - gestion de changement applicatif - versioning - gestion des environnements

La complexité, la diversité, l’historique, la spécialisation et la personnalisation des composants d’un système d’information rendent nécessaire une approche industrielle de la gestion du changement dont l’objectif est de faire évoluer le système d’information en cohérence avec le métier et les besoins fonctionnels de l’entreprise.

Différents termes sont utilisés pour décrire cette activité, gestion du cycle de vie des applications, ALM (pour Application Lifecycle Management), gestion de versions et de configurations, gestion des changements logiciels. Elle constitue également une part significative dans les recommandations éditées dans l’approche ITIL.

La gestion de versions et configurations se définit comme une discipline de contrôle des évolutions de versions des applications et de manière plus globale du système d’information de l’entreprise. La gestion de versions et configurations permet de garantir que les modifications attendues par les utilisateurs (corrections ou améliorations fonctionnelles) sont intégrées et validées dans une version connue et maîtrisée du logiciel.

Domaines d’application

La gestion du changement au sein d’un système d’information est un processus qui intervient auprès de l’ensemble de l’environnement informatique.

Toutes les activités de l’entreprise concernées par :

  • L’évolution du système d’information constitue les utilisateurs potentiels de la gestion de versions et configurations
  • Les Maîtrises d’ouvrage (Les donneurs d’ordres et utilisateurs des applications)
  • Les producteurs de code applicatifs (Services Etudes Informatiques)
  • Les équipes d’intégration des applications au sein du système d’information ou des solutions clients (informatique «embarquée »)
  • Les équipes de validation des modifications (en particulier dans le cadre d’activités informatiques externalisées : sous-traitance, TMA, Offshore…)
  • Les équipes de diffusion et de mise en service des applications

Composition d’un système de gestion de versions et configurations

Une solution de gestion de versions et configurations s’appuie sur deux composants principaux : Le système de gestion du cycle de vie des composants et le référentiel.

Une solution de gestion de versions et configurations comprend également trois autres modules :

  • La plateforme de gestion des environnements: Elle permet d’assurer le contrôle des environnements techniques et logiques tout au long des processus décrits.
  • Les interfaces utilisateurs : Ces interfaces, natives et/ou intégrées avec les outils de développement, de fabrication et de diffusions, permettent d’exécuter avec un bon niveau d’ergonomie les actions décrites dans les processus.
  • L’outil de reporting : Il permet de fournir de manière synthétique ou détaillée toutes les informations sur les configurations ou l’avancement des processus.

Le référentiel

Le référentiel décrit l’organisation des composants des applications et du système d’information. Il décrit à l’aide de « méta-données » les objets gérés et les processus.

Il stocke les versions successives des objets et est capable de les gérer. Les différentes composantes du cycle de vie applicatif sont ainsi documentées et leur actualisation est automatisée.

Le système de gestion du cycle de vie des applications et de la gestion des versions

Ce système de gestion du cycle de vie des composants intervient à la fois au niveau organisationnel (moteur de travail collaboratif ou Workflow) et au niveau des plates-formes (environnements de travail successifs pour les tests, la recette, la pré-production…).

Il permet à l’entreprise de comprendre les interactions qui existent entre différents composants applicatifs, de reconnaître ceux qui fonctionnent en parallèle, d’identifier les facteurs déclencheurs de tâches dans une séquence donnée.

Il décrit aussi les responsabilités successives des utilisateurs tout au long des processus et alerte les utilisateurs qui doivent être informées d’un fait.

ITIL – Service Support

Comme son nom l’indique, ITIL, pour Information Technology Infrastructure Library, est un ensemble de publications réunissant et structurant les meilleures pratiques concernant la gestion des services informatiques.

L’approche ITIL identifie deux services principaux : Assistance des services (ou Service Support) et fourniture des services (ou Service Delivery).

Les critères du présent guide recouvrent 5 des processus attachés au « service support » qui sont :

  • Configuration management
  • Change management (ou gestion du changement)
  • Release management (ou gestion de la mise en production)
  • Incident management (ou gestion de la restauration des services)
  • Problème management (ou gestion des dysfonctionnements)

TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT CE GUIDE

Veuillez compléter le formulaire ci-dessous pour télécharger gratuitement la version PDF du document "Cahier des charges : Gestion de configurations – Versioning – ALM".

Effectif

Fonction

Secteur d'activité

S'inscrire à la Newsletter Guides Comparatifs


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE